Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

Depuis 1830

  • L'autre âge d'or de la gauche ultra

       A l'heure où les sondages promettent une percée électorale d'appréciable ampleur au Parti du travail de Belgique (PTB), il n'est pas sans intérêt de revenir sur cet autre âge d'or de l'extrême gauche – appelée aujourd'hui gauche radicale – que furent les années '70 du siècle dernier, dans le sillage de Mai 68. Le contexte très particulier de l'immédiat après-guerre n'autorise guère, en revanche, le parallèle avec le précédent temps fort que fut le raz-de-marée du Parti communiste de Belgique (PCB) aux élections législatives de 1946, d'où il sortit troisième parti du pays (23 sièges, devant les libéraux qui en comptaient 17). La vague rouge déferlante après nos golden sixties n'a guère eu, pour sa part, de répercussions dans les urnes. C'est davantage par le foisonnement des nouveaux partis et mouvements alternatifs qu'elle se caractérise.

    Lire la suite

  • L'Eglise martyre au Congo indépendant

       A Chastre (Brabant wallon), dans le domaine du château de Gentinnes devenu celui de la congrégation du Saint-Esprit, s'élève une chapelle de style moderne, épuré, où sont représentés le Christ en gloire et Marie offrant son fils au monde. A l'extérieur, gravés en lettres de bronze sur une stèle en forme d'œuf, symbole de vie, figurent les noms de 216 hommes et femmes, dont 156 prêtres, religieuses et religieux, victimes des rébellions qui ensanglantèrent l'ex-Congo belge au lendemain de son indépendance. Quand le projet de ce mémorial fut conçu, en 1962, il s'agissait d'honorer la mémoire de vingt spiritains sauvagement torturés, fusillés et achevés à Kongolo (nord du Katanga) par des membres de l'Armée nationale congolaise (ANC). Mais quand le monument fut inauguré, le 7 mai 1967, la liste des assassinés avait plus que décuplé…

       Depuis, la tragédie s'est enfoncée dans les brumes d'un oubli qui contraste singulièrement avec l'incessant rappel du sort, certes peu enviable, de Patrice Lumumba! Le 20 septembre 2014, une cérémonie commémorative en la cathédrale Saints-Michel-et-Gudule, présidée par Mgr André-Joseph Léonard, archevêque de Malines-Bruxelles, et Mgr Marcel Utembi Tapa, archevêque de Kisangani, ouvrait une première brèche dans l'amnésie collective. Mais il manquait encore une enquête exhaustive. Dries Vanysacker, professeur à la faculté de théologie et de sciences religieuses de l'Université catholique de Louvain (KULeuven), l'a menée à bien [1].

    Lire la suite

  • Les cadavres exquis du Dr Burggraeve

    PASBEL20171218a.jpg   Les Körperwelten, ces expositions de cadavres ou de parties de cadavres humains plastinés selon la technique mise au point par l'anatomiste allemand Gunther von Hagens, soulèvent de nombreux questionnements éthiques et juridiques. Avec un caractère certes moins tapageur et beaucoup moins lucratif, de telles présentations au grand public, loin d'être nouvelles, s'inscrivent dans une tradition qui remonte jusqu'au XVIIè siècle. Le cabinet de curiosités du Hollandais Frederik Ruysch (1638-1731) en constitue un des exemples les plus célèbres. En Belgique, c'est le professeur Adolphe Burggraeve (1806-1902) qui s'est illustré dans cette discipline particulière, ouvrant lui aussi régulièrement au tout-venant ses collections conservées à l'Université de Gand.

    Lire la suite