Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

  • D'un "faux" contemporain à un "vrai" médiéval

     

    PASBEL20170326b.jpg   On ne prête qu'aux riches. En témoigne, la liste des faux attribués à Jef Van der Veken, surtout connu pour sa copie du panneau dit des "Juges intègres" qui a remplacé l'original volé dans le polyptyque de L'Agneau mystique de (ou des) Van Eyck, conservé à la cathédrale de Gand. Jean-Luc Pypaert, traqueur inlassable des imitations du peintre et restaurateur anversois (1872-1964) dont il a publié le catalogue, a-t-il indûment ajouté une pièce à son tableau de chasse ? Il s'agit d' "Anne et Marie", un petit panneau attribué à Hans Memling (v.1433-1494), son atelier ou son entourage, conservé au Musée national de la Twente à Enschede, dans la province néerlandaise de l'Overijssel. C'est peu dire qu'on y a été piqué au vif par la contestation du "chercheur indépendant" – ainsi qu'il se présente –, parue dans un ouvrage collectif édité par l'Institut royal belge du patrimoine artistique (Irpa) et reprise ultérieurement parmi des compléments au catalogue précité.

    Lire la suite

  • De l'indésirable au vagabond, il n'y avait qu'un pas...

    PASBEL20170318a.JPG   Les moines mendiants qui sillonnèrent les routes d'Europe au XIIIè siècle n'auraient pas joui de la même liberté dans les Etats modernes! Fruit atténué d'une stigmatisation et d'une répression croissantes à partir du XVIè siècle – et dont le Code Napoléon avait largement hérité –, PASBEL20170318b.jpgla loi belge de 1866 envoyait, sans coup férir, les sans domicile et sans subsistance ayant fait l'objet d'une condamnation dans des Colonies de bienfaisance de l'Etat. Le complexe de Merksplas, qu'on peut visiter aujourd'hui, fut l'une d'elles. La durée minimum du séjour, portée à deux ans en 1891, permit d'avoir moins de sujets à poursuivre mais fit gonfler le nombre des colons du royaume jusqu'à plus de 5000. Le durcissement des peines frappa surtout ceux qui étaient censés avoir choisi librement leur état marginal.

    Lire la suite

  • Charles de Méan, un Papinien au Grand Siècle

    PASBEL20170208a.JPG    Un usage liégeois de jadis, datant au moins du début du XVIIIè siècle, voulait qu'à l'entrée en fonction des magistrats, on leur distribue les Observationes et res judicatae ad jus civile Leodiensium, Romanorum, aliarumque gentium, canonicum et feudale [1] de Charles de Méan. C'est assez dire l'importance de cet ouvrage monumental, en cinq tomes plus un posthume pour sa première édition (1652-1669, 1678), dans l'histoire du droit en principauté de Liège et aussi bien au-delà. Mais de la postérité de l'auteur, le cours s'est interrompu en notre temps. Benoît Lagasse (Universités de Liège et de Gand, FNRS), qui a fait de ce grand juriste le sujet de sa thèse de doctorat, s'applique à le tirer de l'oubli [2].

    Lire la suite